Historique

 

 

Ça commence par l’achat d’un lecteur DVD sur un PC, avec des films lus sur un 19’’ CRT

Ça continue par un lecteur CD qui commence à ne plus rien lire sur ma chaîne Hi-fi, et qui surtout ne lit pas les CD-RW.

C’est là qu’est le vrai départ

 

Le lecteur DVD

Début 2002, je décide de m’acheter un lecteur DVD. Devant la pluralité de l’offre, je décide de me renseigner. Un moteur de recherche me fournit un adresse qui deviendra déterminante : www.homecinema-fr.com

Au bout de 2 mois de réflexion, je commande sur Internet un lecteur DVD d’une marque peu connue du grand public TEAC. Ce lecteur est un lecteur peu connu, mais qui a été remarqué à sa sortie, et à l’époque en fin de série. Qui dit fin de série dit bon prix (50% du prix public à sa sortie), et vous verrez que mon histoire des fin de séries est loin d’être terminée…

Ce lecteur, un TEAC DV3000, d’une marque réputée pour ses mécaniques en lecture/gravure informatique et en lecture Haut de gamme en Hi-Fi, se révélera auprès de beaucoup dans le forum cité plus haut comme un lecteur DVD de bonne facture en lecture CD vis à vis de son prix, et un lecteur plus que convenable en vidéo sur un téléviseur. L’image paraîtra d’ailleurs très belle à certains visiteurs, et il a fait un petit chez mes parents.

Dans un premier temps ce lecteur et branché sur ma chaîne hi-fi, et me sert de lecteur DVD/CD. Je perds un peu en lecture CD, je ne me sers pas de la lecture MP3 (c’est pas de bonne qualité un MP3), je commence à acheter des films de façon plus soutenue

Et puis, l’envie me prend de passer à plus gros, de passer vers le 5.1. J’avais déjà commencé mes écoutes en cherchant mon lecteur, et c’est vrai que le 5.1 c’était sympa. De plus étant un peu dans une période noire, je n’avais rien d’autre à faire que penser au Home Cinema.

Vous allez le deviner, il y a plus gros qui va suivre…

 

L’ampli

Fin Mars 2002, j’apprends qu’il y a des fin de séries chez Harman pour certains amplis Audio vidéo. Un petit AVR5000 s’offre à mes convoitises. Vu que je n’ai ni été convaincu lors de mes écoutes ni par Denon, ni par Pioneer, ni par Marantz, et que les « on dit » sont flatteurs, qu’il est pas cher du tout, qu’il a de la réserve de puissance et d’énergie pour driver pas mal d’enceintes, je craque. Là encore je fais une belle affaire, dans les 60% du prix public de sortie. Et puis, j’ai un ampli qui a tous les formats principaux (Dolby Digital et DTS), qui a un tuner RDS (utile pour écouter la radio) des plus que nombreuses entrées audio et vidéo. Il pèse, fait ridicule au niveau spécifications de puissance (que 5x70W quand un entrée de gamme de certaines marques affiche allègrement 6 ou 7 fois 100W) mais qui ne ment pas et qui quand il se met en colère manœuvre les HP avec une main de fer dans un gant de velours. Il est réputé aussi pour sa qualité en stéréo, dans sa gamme. Et puis, il s’accorde bien avec les enceintes que j’apprécie dans les écoutes, donc …

Le bébé se branche en stéréo sur mes petites bibliothèques audio référence de ma chaîne Hi-fi. Je me fais peur 2 ou 3 fois, parce que le temps de montée et la dynamique manquent de sacrifier ces pauvres petites enceintes. Le lecteur DVD est d’ores et déjà câblé en numérique coaxial, mais je suis obligé de brider par les menus pour ne sortir que sur 2 enceintes. Ampli et lecteur DVD trouvent leur place au mm près, dans une étagère qui commence à râler un peu, et à souffrir des 16 kg de l’ampli et de ses dimensions qui commencent à être hors normes. Premier regret, le 7000 qui est devenu un peu une légende est arrivé à ce tarif 3 mois plus tard. Pas grave, comme vous le verrez. Deuxième regret, un décodage des dialogues qui s'avèrera un peu déficient.

Et puis, à force on se dit : dommage d’avoir un ampli 5.1 et que 2 enceintes, alors on décide d’acheter des enceintes. Et comme l’été et la prime de vacances arrive, et que j’ai pas envie de prendre des vacances … Devinez

 

Frontales, centrale et surrounds

Après plusieurs écoutes, dans différents lieux, avec différents amplis, 3 types d’enceintes colonnes se détachent à mes oreilles. Les B&W603, Triangle Antal et Infinity Alpha 50 se détachent des autres tout en étant différentes. Elles ont chacune leur personnalité, plus « soft » et moins dynamique pour les B&W, très extravertie pour les Antal (avec une précision de l’aigu démoniaque), peut être à la limite fatigantes, neutre et avec un gros registre grave pour les Infinity.

En définitive, ce qui jugera sera le budget. Quasiment équivalentes à mes oreilles en qualité (classement 1 triangle, 2 infinity, 3 B&W), la différence de tarif entre Triangle et Infinity fera pencher la balance.

Parce qu’avec les 2 colonnes, j’ai pris la centrale de la gamme et les Bibliothèques Alpha 20 pour garder la cohérence sonore. Pas de caisson, j’en avais peur vis à vis des voisins, et ce que je vois au niveau prix ne m’enthousiasme pas …

Mi Juin 2002, juste avant de partir aux 24 Heures du Mans, je les reçois.

Le déballage/ installation / branchement sera long et difficile (22 kg la colonne), et puis une des surrounds va trôner sur mon bureau informatique, et l’autre sur un empilage de cartons de revues (on ne rit pas)

Les premiers essais sont décevants, forcément l’ampli est paramétré comme étant branché à un caisson, et coupe tout en dessous de 100 Hz. Un coup de télécommande et hop, tout rentre dans l’ordre. Je retrouve du grave, et une ampleur complètement incomparable avec mes bibliothèques, qui ont rejoint ma chaîne Hi-fi dans la chambre. Et les premiers essais en 5 canaux avec Gladiator et Star Wars épisode 1 sont bluffants. Les colonnes parviennent à faire oublier l’absence de caisson.

Enfin au niveau esthétique elles sont très sympathiques, ce qui ne gâche rien

 

Les pieds

Ceux là sont venus très vite, pour remplacer les empilements de carton. Trouvés d’occase dans un magasin de Cambrai. Du DIY costaud comme on l’aime, sans équivalent sur le marché. Des pieds en acier soudé laqué en noir, avec une base épaisse qui abaisse le centre de gravité et une grande solidité. Ça ne bouge pas, c’est esthétique. Et c’est lourd, dans les 20-25 kg pièce.

 

Le lecteur CD

Un lecteur DVD, soit-il à un prix public de 450€, n’est pas réputé être excellent en lecture CD. Même si le DV3000 de Teac est et était réputé face à ses concurrents sur cet aspect, il n’en reste pas moins qu’une comparaison avec la platine Sony de ma chaîne avait révélé une légère mais néanmoins notable différence. Celle-ci était donc branchée sur l’entrée 6 canaux de l’AVR 5000, car entre-temps un nettoyage complet lui avait rendu son aptitude à lire les galettes, gravées ou non.

Je me suis donc mis à rechercher une platine CD capable de transcender mon système en stéréo. Vu que le HDCD m’avait charmé lors d’une écoute, je cherchais un lecteur décodant le HDCD. Ceci réduisit notablement les possibilités. A l’écoute le Rotel RCD961 m’a charmé.

Boum, en septembre, l’ensemble accueillait un rejeton de faible hauteur, mais diablement lourd (7kg). Il corrigeait certaines tendances du couple harman / Infinity, comme la dérive possible dans le grave, et en comparaison directe a écrasé les 2 platines que je possédais.

Là, mon étagère faisait de plus en plus la tête.

 

Le meuble

Noël 2002. Vu que mon étagère souffre, vu que mes parents en ont déjà un et qu'il apparaît comme très bien.... Un meuble soundstyle arrive dans ma pièce, pour supporter tout les trucs d'au dessus

 

La télécommande

L'ensemble de tout ce matériel nécessitant autant de télécommandes, afin de rationaliser tout ça il me fallait une télécommande universelle. Ce sera pour Février 2003

Je me suis fait une petite folie avec une Pronto, mais en l'occurrence une superbe RC5200 de chez Marantz, avec son socle de recharge.

Tout est programmable,avec des pages et des icônes dessinées personnellement, ce qui permet de paramétrer ce que l'on veut, comme l'on veut, avec l'esthétique que l'on désire. un outil formidable

 

Le caisson

Sur le forum home cinéma, on parle à ce moment du caisson à base de HP Peerless. Je me dis alors, pourquoi ne pas y aller moi aussi, et me faire "mon" caisson. vue la hausse prévue de tarifs, je commande les Haut Parleurs très tôt, et je prévois pour l'été la fabrication. Celle-ci vous est contée ici

Ce caisson n'a pas d'ampli.

Hasard ? Toujours est-il qu'un projet d'ampli 300W pour la bébête traîne. Celui-ci est encore en cours.

Pour l'accueillir esthétiquement, j'ai lancé la fabrication d'un boîtier, dont vous pouvez suivre l'évolution ici

 

Le support de centrale

La centrale m'occupait un étage du meuble , et était enfermée.

Une planche de médium, 2 pieds fabriqués dans des chutes, 4 pieds caoutchouc

Une sous-couche, 2 couches de laque noire satin ...

Moins de 15€, pour un truc qui vaut une fortune dans le commerce, et en plus "sur mesure"

 

La nouveauté d'Août 2004

Il était une fois quelqu'un de persuadé que la partie son ne bougerait plus chez lui

Il était une fois un ampli très réputé en fin de série.

Il était une fois une super promo sur cet ampli.

Mon tout a donné un changement éclair d'ampli pour un monstrueux Rotel RSX1065, qui a corrigé quasi tous les problèmes que j'avais rencontrés avec l'AVR5000 (dialogues peu intelligibles avec la centrale en particulier). J'y ai gagné partout, en décodage, préampli stéréo, qualité de l'amplification. Un beau bébé de 22 kg que je suis en train d'apprivoiser.

 

Renouvellement de la source

Il y a 3 mois, j'écrivais "Le chantier futur, c'est  le diffuseur et éventuellement la source qui va avec. mais avec les conditions actuelles (location) ...". Cette source, je l'ai trouvée. Dans l'attente d'un éventuel PC HC, je me suis payé une source de très haute volée

Un DVD 2900 de Denon, dont la seule faiblesse semble la lecture CD (notez que je n'en ai cure de cette lecture, qui me permettra aussi de lire les SACD, les DVD A en plus d'une lecture DVD de haute volée. Accessoirement,candidat idéal à la nourriture d'un diffuseur évalué car Progressif pal natif sur sorties YUV

 

Futur

Le chantier futur, c'est  le diffuseur. mais avec les conditions actuelles (location) ...

Et en passe-temps je suis en train de réaliser des simulation d'enceintes DIY de haute volée pour un éventuel nouveau pack d'enceintes

Et pourquoi pas un bloc ampli de puissance DIY ?